Les spécialités japonaises incontournables

Publié le : 01 novembre 20214 mins de lecture

La cuisine japonaise est appréciée partout dans le monde, grâce à sa diversité, son exotisme, mais surtout pour ses bienfaits sur la santé. Ce n’est pas un hasard si le pays du soleil levant est reconnu comme celui qui possède le plus de personnes centenaires. Pour votre culture culinaire, découvrez quelles sont les spécialités nippones à déguster sans modération, à part le sushi bien sûr.

Spécialités à base de pâtes, viandes et fruits de mer

Le Japon est un archipel entouré de mers et d’océans. On trouve naturellement beaucoup de produits de la mer dans la gastronomie. Le takoyaki est particulièrement apprécié des habitants de Tokyo et d’Osaka. Il s’agit d’une boulette de pâte moelleuse, sur laquelle on verse une sauce onctueuse et des choux. Le takoyaki contient des tranches de pieuvres ou de poissons, à déguster avec un bouillon dashi.

Si vous aimez les nouilles, les œufs et les légumes, il vous faut absolument manger de l’okonomiyaki. C’est une spécialité d’Hiroshima aux allures de pizza, constituée d’une omelette garnie de nouilles, de fromages, de choux, de ciboulette, avec éventuellement de la viande ou du poisson. Un okonomiyaki authentique se prépare sur une plaque chauffante.

En France, ce type de cuisine devient de plus en plus populaire, notamment grâce à la gastronomie Nikkei en livraison à Lille et ses environs. Si vous aimez surtout manger de la soupe, commencez par le sukiyaki. C’est une fondue au bouillon qui contient des tranches de viande premium (de Kobe), de l’algue Nori, des champignons, carottes, radis, céleri… Plat complet et rassasiant, le Sukiyaki est très apprécié dans la région de Kyoto.

Ceviche, sashimis au piment jalapeño, ou encore crabe et buns de tofu à la sauce aïoli. Ce sont des exemples de mets raffinés issus de la fusion entre la gastronomie péruvienne et japonaise. Ce mélange de cuisine nippo-péruvien est plus connu sous le terme de cuisine Nikkei. Elle est caractérisée par l’utilisation de citron, épices et piments dans les plats japonais, ce qui donne des saveurs acidulées, piquantes.

Spécialités pâtissières et viennoiserie

Fait curieux et étonnant pour les occidentaux: les douceurs traditionnelles du Japon contiennent pour la plupart des haricots rouges « anko ». Le résultat surprendra agréablement vos papilles, puisque c’est vraiment délicieux. Par exemple, le dorayaki, la version nippone du pancake ; le manju ou cookies du Japon ; ou encore le daifuku. Ce dernier possède un aspect agréable à l’œil, grâce à sa composition faite de boule de riz coloré, avec en dedans le fameux anko et des fruits de saison comme la pêche ou la fraise.

Boissons typiques du Japon

Le saké est l’emblème national numéro un des boissons au Japon. Il est fabriqué avec de l’alcool de riz fermenté et pressurisé. Attention, il a une très forte teneur en alcool, et vous pourriez avoir le tournis en consommant un verre plein. Par contre, le saké réchauffe et est bénéfique pour le transit intestinal. Le Shōchū est une version plus forte du saké, distillée à partir de sarrasin et de patate douce. Vous avez également le matcha, communément appelé thé vert, à consommer après le dessert, ou pour accompagner les pâtisseries.

Plan du site